Non, non, rien n’a changé

Bon OK je suis pas vraiment au top du timing ni de la tendance sur ce coup-là. Mais bon.
Souvenez-vous, la veille de Noël, je vous entretenais d’un magnifique conte, l’inusable Peau d’Ane avec Catherine Deneuve. Si si, c’était là.
Et comme le monde tourne sur lui-même et que les boucles souvent se bouclent, je viens d’aller voir, enfin… Un Conte de Noël, avec la même, quelque 40 ans plus tard.

Et me voici devant vous, tout retourné par la beauté de ce film.
Catherine est toujours aussi belle, aussi grâcieuse, aussi mythique, un peu plus méchante, mais tellement grande… Mathieu Amalric est renversant, Emmanuelle Devos est belle et charmante, et tous les autres sont au diapason. Moins de collants rouges, moins de pipes en cachette (quoique), une autre forme de beauté, mais une très belle beauté.
Desplechin est grand, et moi je, je suis heureux.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s