Développement du Râble

Décidément, chaque jour amène son lot de délicieuses nouvelles de notre gouvernement, si engagé pour la sauvegarde de notre planète.

C’est vrai quoi, un grand ministère du développement durable, intégrant les transports et tout, on n’avait jamais vu ça, et on allait voir ce qu’on allait voir. Un Grenelle de l’Environnement, une pression d’enfer sur les méchants pays pollueurs, on allait prendre le problème à bras le corps.

Mais bon, l’écologie ça va cinq minutes, on va pas non plus se laisser pourrir la vie de tous les jours, hein.

C’est ainsi que l’on a appris ces jours-ci que notre bon Ministre de la Planète ne se déplace qu’en avion pour se rendre à Bruxelles. Bruxelles ! Moins d’1h30 en Thalys !!! Oui, mais c’est parce que dans son emploi du temps chargé (avec tous ces rendez-vous chez le coiffeur et le dermato, et toutes ces douches à prendre ?), il peut du coup décoller quand il veut, sans être contraint par les horaires de train. Jean-Louis, y en a plus que des métros le samedi à 19h, des Thalys pour Bruxelles ! Tu te foutrais pas un peu de notre gueule, là ? Moi aussi, je préfère l’avion, le train me fait chier la bite d’une force internationale, mais bon, pour Bruxelles, je fais un effort.

Ceci dit, il est à bonne école Jean-Louis, entre Nico et Fillon, dont on avait découvert lors d’un incident il y a quelques mois qu’il se rendait dans la Sarthe en avion, parce que bon c’est quand même vachement loin, quoi.

Tiens, Fillon justement, qui doit s’ennuyer un peu vu que son chef lui pique tous ses dossiers. Du coup, il se consacre à son hobby, la course automobile. Et là, en ce moment, sa préoccupation majeure semble être le retour d’un Grand Prix de France de Formule 1. Vous savez, ce sport écologique à souhait et pas du tout pourri par le pognon. François (dont vous noterez qu’il dort au volant) est très malheureux qu’on nous ait retiré notre Grand Prix, sous prétexte que Magny-Cours c’est trop chez les bouseux et que ça manque d’Avenues Montaignes pour occuper les femmes des pilotes, et que ça serait quand même mieux si on pouvait y aller en RER, au Grand Prix, et aussi bien sûr parce qu’on lâche pas assez de pognons à ces rapaces qu’on empêche scandaleusement de plaquer partout des pubs pour les clopes et la gnôle.

Alors François, apprends-je récemment, consacre une partie de son précieux temps à lécher le cul de la FIA pour obtenir le retour « très important » de ce Grand Prix à tout prix. Juste quand, touchés par la crise, Toyota, Honda, Bridgestone et d’autres annoncent leur retrait de cette compétition. Juste quand ce symbole de la bagnole reine est un peu beaucoup pas très à propos, rapport à Copenhague, tout ça.

Il a des arguments qui déboîtent hein, genre « les deux constructeurs automobiles français ont besoin de cette vitrine pour se développer ». C’est vrai que Peugeot, en F1, ils se la donnent grave. Et s’ils consacraient les budgets pharaoniques de la F1 à développer des bagnoles propres, sinon ?

Ah, et puis attention, on va construire un nouveau circuit hein, parce que c’est mieux, y en a que 10 en France qui pourraient faire l’affaire. Et on va transformer Magny-Cours en jardin potager aussi ? François, j’ai envie de te dire que si t’as besoin d’un truc pour te faire bander, je t’autorise à t’abonner à Playboy sur les deniers publics, allez, c’est fête.

Au risque de passer une nouvelle fois pour une vermine communiste, je suis assez content qu’en face, Jean-Paul Huchon s’oppose fermement à la construction d’un circuit en Ile-de-France, et ait assuré que si cette décision, « une ineptie à l’heure du Grenelle de l’environnement », était prise, il n’y collerait pas un rond. Merci Jean-Paul. Je vous rappelle que pendant ce temps-là, Valérie Pécresse ose se présenter comme la candidate de l’écologie en Ile-de-France.

C’est chouette, la politique, souvent. Ca développe bien le râble.

Publicités

8 réponses à “Développement du Râble

  1. « le train me fait chier la bite d’une force internationale »

    Fabuleux, le « chier la bite »
    Tu m’as tueR.

  2. J’ai ri. Didiou, j’ai ri.
    Et c’est vrai que Peugeot, en F1, c’est trop des cracks.

  3. hihihihi Nora, moi aussi le « le train me fait chier la bite d’une force internationale » m’a tueR d’une force internationale tout pareil. Ca faisait longtemps que j’l’avais pas entendu ni lu.

  4. Que dire à part que c’est excellent et que j’ai ri comme une bossue ?

  5. « le train me fait chier la bite d’une force internationale » : j’aime beaucoup cette expression chic et élégante ;-)))

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s