Moi, Jacques H., éleveur de champions

Jacques Higelin – Lettre à la petite amie de l’ennemi public numéro 1


Arthur H. – Je rêve de toi

Izia – Take me Back

Et pis c’est tout.

Publicités

3 réponses à “Moi, Jacques H., éleveur de champions

  1. J’adore le père, je sais jamais trop où veut en venir le fils.
    Et Izia, bon bah grosse kiffance hein.

  2. Je dis oui à Arthur H.
    bonne continuation

  3. Et après on ose dire que le gène du talent n’existe pas !!! Papa est un artiste complet, ses enfants suivent le chemin avec un talent fantastique : Arthur et Izia une guitare à la main, Ken sur les planches ou derrière une caméra… Quelle famille !!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s