Comment est-ce possible ?

Hier soir, je suis allé au cinéma. Ce soir aussi.

Les deux fois, on m’a infligé cette torture : la bande-annonce la plus calamiteuse depuis Cinéman (disclaimer : je n’ai pas vu de bande-annonce du Mac ni du Baltringue, ce jugement n’est donc pas totalement fait en ayant tous les éléments du dossier en main).

Attention, je décline toute responsabilité pour les ruptures d’anévrisme que vous ne manquerez pas d’avoir à la vision de cette chose, mais c’est pour la science, il le faut. Et d’t’façon je m’en fous, comme il a dit l’Arabe, j’suis hébergé aux Stazuni alors t’es niqué, tu peux pas me sue.


Nous voici maintenant à égalité dans la consternation. Et j’ai envie de poser un certain nombre de questions. COMMENT EST-CE POSSIBLE :

  • que Kad Merad, ayant joué dans le shitbuster du siècle, ne profite pas de son statut de super bankable actor pour choisir des films ayant un MICRONIMUM potentiel de bienteur ? je demande même pas qu’il en profite pour permettre à des bons films de se monter, non, juste un peu de sélectivité, bordel.
  • que Clovis Cornillac intéresse qui que ce soit, avec sa tête de cul ? Espérons que la scène désopilante du prout qui fait des bulles dans l’eau le sorte du circuit un petit moment.
  • qu’on montre dans un film un mec moche en slip jaune qui plonge comme un enfant de 3 ans essayant de faire rire ses amis, en pensant que c’est drôle ?
  • que Carole Bouquet, qui est indubitablement quelqu’un de bitable d’intelligent, ait pu envisager une seconde d’apparaître dans cette innommable croûte ?
  • que la comédie française, ça soit 9 fois sur 10 ce genre de bouses, quand les Américains et les Anglais nous donnent des In the Loop, des Serious Man, des Hangover, des Little Miss Sunshine, et des trucs regardables même quand ils sont lourdingues ?
  • que toute l’équipe de ce film ne se soit pas immolée par le feu à la vision des rushes du premier jour de tournage ?
  • que ce scénario ait pu atteindre le bureau d’un producteur plutôt que ses chiottes ?
  • que des gens s’apprêtent à aller le voir ?
  • que des gens venus voir Tetro rient devant cette merde-annonce ?
  • qu’il n’y ait pas des attentats sanglants dans les cinémas projetant ce genre de bouses, perpétrés par des gens qui refusent à raison qu’on appelle ça des films ?
  • et mille autres questions, mais si je continue je vais me jeter par la fenêtre.

Aujourd’hui, en France, à Paris, quand on assiste à une séance de cinéma, on est obligé de constater que la meilleure chance de rire devant un film français dans les semaines à venir, c’est le dialogue entre Mélanie Laurent et Jean Réno dans La Rafle (du Vel’ d’Hiv, hein), dont l’échantillon gratuit (que je ne vous infligerai pas dans ma grande mansuétude, mais préparez-vous à l’ébaubissement général sur la formidable idée de caster Gad Elmaleh dans un drame, blahblahblah) permet de reconfirmer en une phrase que ce bon Jean est bel et bien le pire acteur de tous les temps, et que Mélanie est à peu près aussi crédible avec un voile de bonne sœur (d’infirmière ?) que moi je si je reprenais le rôle de Mickey Rourke dans The Wrestler, démonstration :

Moi je en stage de préparation pour Le Catcheur,
un remake de The Wrestler réalisé par Fabien LaHonte-Perniente (chut, c’est secret)

Bref, la consternation règne – d’autant plus que j’ai cru voir au milieu de mes larmes de sang une espèce de promesse prochaine d’un film de zombies français qui fait peur. Heureusement, j’ai aussi vu deux trois bandes-annonces un peu plus prometteuses. Citons le Ozon, avec une Isabelle Carré dont il faudra m’expliquer comment elle fait pour avoir l’air d’avoir 14 ans et demi, ou encore In the Air.

Fingers crossed.

Publicités

113 réponses à “Comment est-ce possible ?

  1. Je suis constersourdie. En même temps, ce n’est pas comme si j’avais à la base un quelconque espoir en la comédie française…Les films drôles existent, mais ils ne sont JAMAIS classés dans la comédie (au bol, Persépolis). A part, ça, merci pour ton blog que j’aime d’amour, surtout tes analyses/critiques vitriol politiques.

    p.s: si c’est toi tu, l’avatar est vachement ressemblant.

  2. Guillaume Pascanet

    Ah oui, en effet, cela a l’air bien consternant ! Mais comme la majorité des comédies françaises malheureusement !

    J’ai entendu une fois Clovis Cornillac expliquer qu’il avait trop vu sa mêre galérer pour refuser du travail. Il se démonétise à vitesse grand V ainsi. Il peut être pourtant excellent comme dans « Mensonge, trahison et plus si affinités », bon exemple d’une comédie réussie.

    Kad Merad était aussi très bon dans « je vais bien, ne t’en fais pas » dans lequel j’avais découvert Mélanie Laurent. Il me semble que c’est l’effet Chti qui le ramène vers des choix médiocres. Dommage là aussi.

    Très courageux de ta part de nous faire admirer ta plastique. Pour ma part, j’hésiterais à faire de même, mais pour des raisons inverses !

  3. Ozon! (wha wha wha)! Ozon! (wha wha wha).
    « la scène désopilante du prout qui fait des bulles dans l’eau le sorte du circuit un petit moment. »…you cannot be serious? Prout, man? You mean Proust in the water?

  4. J’ai été voir In the Air la semaine dernière, c’est bien que la séance était dans le cadre d’une oeuvre caritative parce que sinon j’aurais perdu ma soirée. Un mille feuille de clichés. Et comme je ne tombe pas en pâmoison devant l’acteur principal. Déceptionation.

    Dieg, cette photo avec le sable sur ton corps à toi, c’est vraiment très très chaud…

    • Pour le sable, c’est parce que je venais d’exécuter ma grande spécialité de plage : une escalope milanaise. Ca consiste à se rouler dans le sable le corps tout collant d’huile, pour manifester sa joie et sa reconnaissance envers un excellent morceau de musique diffusé à cet instant.

  5. en même temps, MdlC, j’ai envie de te demander: « depuis quand la comédie française propose autre chose que des prout dans l’eau et des jeux de mots foireux du genre « tirer… l’affaire au clair ».

    Notre enfance a été bercée par Les Bronzés,
    pas par les Monthy Python…

    en revanche, je considère par exemple « Sitcom » d’Ozon comme une comédie absurde et tragique (et bordel, la qualité du jeu actoral!! comme ça s’apprécie)

  6. T’es une sacrée pute.

    Parceque je n’avais quasiment aucune chance de voir ça , vu ma faible fréquentation des salles de cinéma, de ma capacité à y arriver 2 mn avant le début pour évite les 30 mns de pub/ba (et vice versa vu que ce sont les memes qui jouent dans les 2), à une exception bleue récente, je te l’accorde …

    C’est totalement consternant. La source de ce malheur c’est que les français ne prennent pas le rire au sérieux et laissent donc faire des cons de pubards ou autres amuseurs de fin de repas, qui ne peuvent que pondrent des merdes de ce calibres, avec des blagues de slip et/ou d’arabe et de juif (succés assuré).

    Pour les acteurs, évidemmen. J’ai vu Inglorious Basterds cette semaine dans mon salon, et j’ai été profondémment consterné par la sous performance de Mélanie Laurent, qui joue français jusqu’à l’agonie, sa race.

    • dans « Sitcom » que j’évoquais avant par exemple, les acteurs n’ont rien à voir avec des « cons de pubards ou autres amuseurs de fin de repas ». Je ne les connaissais pas, mais à mon avis ce sont surtout des acteurs de théâtre.
      mais c’est vrai que ça fait partie des exceptions. Je n’avais vu que La Piscine et 8 femmes d’Ozon. Mais là, vraiment, pour un film qui date de plus de 10 ans, je me dis qu’il n’a pas assez inspiré ses contemporains.

    • Antoine, tu crois vraiment que je pouvais tolérer que le plus grand nombre ne subisse pas cet enfer ? Alors je suis peut-être une pute, mais une pute contente.

  7. ah non mais je suis totalement d’accord avec toi hein.
    c’était juste pour mettre le doigt sur autre chose.
    (ouille que c’est tentant)

  8. Je ne peux prendre part aux commentaires. Mon psychisme a immédiatement refoulé cette vidéo.
    Trop violent.

  9. Guillaume Pascanet

    Je me dis que quand même, la comédie française n’est pas toujours si mauvaise et je fouille les box office des années récentes. Hélas !

    En fouillant , je me rappelle avoir ri à « prête moi ta main », « OSS117 », « hors de prix » en 2006. A la rigueur, »le petit Nicolas » en 2009. Et c’est bien tout !

    • Prête-moi ta main, ouais c’était drôle. Mais bon, je rappelle que Chabat est la seule personne au monde qui me ferait rire en disant juste « prout », justement…

      • Mais bon, ça reste imparfait. Les comédies françaises drôles sont plus souvent une succession de lauleries que des « vrais » films, construits et bien léchés.

  10. Guillaume Pascanet

    je viens de me rappeler aussi de « travaux » avec Carole Bouquet. Il était tellement bon que j’avais supporté Jean-Pierre Castaldi !

  11. Moi, faut que tu m’expliques:
    1.POURQUOI t’es allé voir ce film?
    2.COMMENT tu fais pour avoir un tel bronzage et une telle silhouette sylphide?

    Et si il y a un lien entre les deux.

    • Attention, je suis allé voir successivement A Serious Man et Tetro, et on m’a infligé cette chiasse-annonce, hein.
      Pour le bronzage, c’est un mois sans bouger de mon transat sur la plage. Pour la silhouette, c’est une hygiène de vie irréprochable : no sport, du gras, des clopes et de l’alcool à gogo… le tout allié à un métabolisme qui me rendrait milliardaire si je pouvais en faire une pilule. Alli inside, en pire.

  12. Merci pour ce moment de grand bonheur et d’hilarité provoqué par cette putain de bande-annonce. Vraiment. Ça confirme juste que la bonne comédie ne fait pas partie de l’identité nationale apparemment.
    Cela dit, ça me permettra de bien penser à fermer les yeux, si ils osent me la passer la prochaine fois que je vais au ciné…

    Et sinon, Tetro, c’est trop bien ou pas ?

    PS : Pour le remake, combats de catch dans le sable, tu as déjà l’huile… je pense que c’est jouable.

    • Tetro j’ai bien aimé la première moitié à peu près, et peu à peu je me suis mis à plus aimer du tout, pour finir dans l’aversion… Ce film est très clivant, globalement, adoration ou détestation…

  13. Waouh! Tu te livres là! Ame et corps. Gloups.
    Dis moi, La page des connards bugue ou quoi?
    En attendant, Je reprends à mon compte les gentillesses des commentateurs à ton endroit. Et moi aussi je trouve que Carole Bouquet est diablement intelligente!

  14. heu…salut. J’voulais juste dire un truc: t’es beau.
    Voilà. Au revoir.

  15. Quelle ressemblance avec ton avatar Diego ! Sauf que tu sembles plus bronzé sur la photo

    L’humour français… ne vaut pas celui des anglo-saxons. Et il est loin le temps des Bourvil et même des De Funès

    • Et des « Marie à tout prix », ou même des « Dumb & Dumber » (dont l’humour pipi/caca reste poilant) par exemple, ça n’existe pas en France.

      Why ? That is a question.

      • Oui c’est à ce genre de films que je faisais allusion. Ils savent faire du lourdingue, mais comme ça reste des vrais films et qu’il y a des auteurs de qualité, ça peut être drôle quand même…

      • Pas d’accord! En pipi-caca on a « La cite de la peur »

        Mais SURTOUT, surtout:
        « la classe americaine »

        Bon, je suis d’accord que y a pas des masses d’acteurs francais dedans. Mais bon, « ya Peter qui fait du boucan dans les ouateres »

      • La Cité de la Peur, c’est typique du truc très drôle qui ne fait pas un film !

      • Pas d’accord Dieg « c’est typique du truc très drôle qui ne fait pas un film ! »

        Les francais ont au moins la capacite a se detacher de la sacro sainte regle du happy ending qui plombe les fins de trop nombreuses bonnes comedies..cf « 40 years old virgin » there’s something about mary » etc…
        Un truc drole qui ne fait pas un flm…c’est au moins un truc drole.
        Et sinon, ma petite turbine a St Hubert, il faut manger!

      • Et sinon, « la classe americaine »

      • What I mean is c’est drôle mais c’est mal foutu, c’est plus proche de scketches télévisuels que de vrai cinéma.

      • Mais alors là +10000 !
        Le film m’a vraiment à peine fait rire étant donné que pour peu que tu connaisses les sketches, tu connais déjà toutes les vannes. Il est donc mal foutu.

  16. Moi quand je pense Ozon, je pense Swimming Pool surtout!

    • Ozon, me fais pas rire du tout.

      Même les comiques français se prennent trop au sérieux, ça manque de légèreté et de sens de la dérision.

      Dans un film de Catch, Diego, tu pourrais faire un tabac, un outsider de poids, face à un Mickey rourke grassement musclé, héhé

      • Juste…
        Diego.
        Mange.

        • Si tu savais les quantités monstrueuses de nourriture très grasse que j’engloutis, mon bon P2L, tu en serais malade…

        • Guillaume Pascanet

          y’a pas de justice !

        • Si regarde : Villepin relaxé, et un croc de boucher dans le cul de Sarkozy ! Si c’est pas une justice, ça !
          Mouahahahahahahahahahahahahahahahah je crois que je vais jouir.

        • Guillaume Pascanet

          J’ai vu et je me réjouis car je crois que je déteste vraiment Sarkozy. Et que cela lui arrive le jour de son anniversaire est une raison supplémentaire de jubiler !

          Mais as tu vu le même jour la dernière sortie de Frèche ?

        • J’ai vu la sortie du Vieux Georges. Mais qu’ils s’accrochent au PS, je crois bien qu’il est indéboulonnable en Languedoc Roussillon.

        • @Diego,

          Continue à manger comme ça, mais surtout ne deviens pas grassement musclé CQFD

        • Tu sais, je vis au US, donc en terme de gras… »everything is better with bacon » comme ils disent ici.

          Tu dois faire des cacas monstrueux, alors?!

          (ceci est une question rethorique…pas besoin de repondre.)

        • Individuellement, pas nécessairement, mais en cumulé on peut dire ça. Désolé, j’ai pour habitude de ne laisser aucune question sans réponse. Ceci dit, l’allusion à mon métabolisme était une édulcoration de la réalité, hein.

  17. c’était ABC précédemment

  18. Guillaume Pascanet

    Il est surtout indéboulonnable au sein du PS local, ce qui n’est pas tout à fait la même chose.

    Le Languedoc-Roussillon a vraiment gagné en passant de Blanc à Frêche ? Je veux dire, du point de vue de la proximité idéologique avec une certaine extrème droite ?

    • Ils y ont surtout gagné en ce qui concerne la gestion de la Région. Frêche peut dire ce qu’il veut, avec le boulot excellent qu’il a fait à la Mairie de Montpellier tout le monde lui pardonne tout. Du moins c’est le cas dans l’Hérault. Le fait est que, même si ce type a une bien trop grande gueule, c’est un excellent politicien proche de ses administrés.

  19. Punaise, je croyais que c’était manu payet avec kad merad, j’lavais meme pas reconnu l’autre là qui fait des blagues dans l’eau.

  20. Dieg’, c’est moi ou c’est le bordel dans les commentaires là ?

  21. La, je suis saoul. En mission dans le New Jersey, et je vai avoir du sexe avec ma boss. Je sais pas pourquoi je ids ca mais quand meme, DIego, tu dois certainement chier des mottes de beurre.

    • T’es sûr que ça se fait, aux Stazuni, de faire du sexe avec sa / son boss ?

      • L’illegalite m’excite.

      • Tu nous diras si tu t’es pris un procès pour harcèlement au fion?

        • Ceci dit, ça dépend de la boss. On n’est pas tous égaux devant le harassment. Par exemple, y en a qu’on des boss qui sont des meufs bonnes, moi je j’ai un boss qui est un mec d’un quintal.

        • On a donc l’explication: il mange ta part a la cantoche…

      • y a proces que si c’est mal fait. Pas de poursuites judiciaires si y a pas de raison de se plaindre.

        Sachant qu’il s’agit d’un des rares domaines ou les francais sont plus avances que les ricains, c’est pas dur de ne pas sombrer dans l’implacable machine judiciaire americaine.

        P2L, Love-Provider

  22. Guillaume Pascanet

    Tiens, j’ai entendu parler ce matin de l’échec du Baltringue, le film de Lagaf. Je ne connaissais pas ce film et je pensais que tu qualifiais ainsi un acteur qui te déplait ! :)

  23. Guillaume Pascanet

    Youss-F > je ne suis pas du tout d’accord avec ton avis sur la cité de la peur. Bien sûr que c’est une compile de leurs sketchs mais je suis surpris que tu aies connu l’intégrale de leur oeuvre avant de visionner ce film. Ce dernier est sorti en 1994 et la carrière des nuls sur le petit écran était déja finie à l’époque.

    Or, comme tu es étudiant, je te suppose avoir un peu plus de 20 ans, ce qui t’interdit d’avoir pu les regarder sur canal à l’époque.

    de toute façon, le problème n’est pas là. ce film me fait toujours autant rire alors que je le connais par coeur. C’est pour moi une sorte de monument que les nuls se sont auto-érigés.

    A ce niveau de cultitude dans la comédie française, je vois aussi « Papi fait de la résistance », « le pêre noël est une ordure », « la grande vadrouille », « faut pas prendre les enfants du bon dieu pour des canards sauvages » et « les tontons flingueurs ».

    PS : Je m’excuse d’avoir répondu à cet endroit, je ne parviens pas à répondre au post directement, faute du bouton « soumettre le commentaire »

  24. D’accord avec Guillaume, la cité de la peur c’est cultissimement génial. J’aime beaucoup la classe américaine aussi, mais pour le coup, c’est pas vraiment un film, plutôt une barre de 1h de long…
    Dans le genre absurde j’avais bien aimé steack aussi, qui était follement fou.

    Sinon Kad, je pense qu’il a décidé de désévoluer. Quand je l’ai découvert, il y à fort longtemps avec son compère Olivier, ils étaient à la radio dans le « Rock N’ Roll circus » et ils atteignaient des sommets d’humour absurde et dérangeant. Puis il y a eu les 30 dernières minutes de fr2, bien drôle aussi. Depuis, c’est la dégringolade.
    Le succès comme le pouvoir, rend con.

    ps: Dumb and dumber, revoyez le avant d’en parler. C’est ingérable de nullité. (Sauf Carrey, Carrey (is) magic.

    • Je répète différemment : toutes les composantes sont bonnes, mais ça ne suffit pas à faire un film de cinéma. Il faut du liant, il faut un minimum de crédibilité même dans la comédie pour que ça fonctionne vraiment. Et je dis ça en étant le plus grand fan de les nuls de l’univers.

      • Mais il y à tous les liant du monde là dedans! Du suspens terrible, de l’amour romantique, des patates sur la joue… Bon, trêve de mauvaise foi, certes c’est beaucoup des sketchs et seulement un peu de cinéma, mais au final, moi, ça m’a fait l’effet d’un vrai film dont je voulais connaître le dénouement et tout et tout. Bon, faut dire aussi que j’ai compris le jeux de mots sur Odile Deray l’année dernière. Je suis un peu con.
        Néanmoins, l’histoire se tient. (nan parce que vous parlez de films à sketch, mais par rapport à, par exemple, « le sens de la vie », le scénario de la cité est tout à fait construit et crédible… non?)

      • Crédible ? Euh, non.

      • Par ailleurs j’ai fait un jeux de mots magnifiquement honteux sur Jim Carrey, je tiens à dire que je suis à la fois très fière et très désolée.

      • Diego S, l’homme qui réponds plus vite que mon ombre.

        Et j’ai dit : »par rapport ». Je sais bien que dans la vraie vie personne ne confond Dior et Bricorama.

      • Guillaume Pascanet

        je m’inscris en faux ! C’est moi le plus grand fan de les nuls de l’univers !

      • Alors ça, ça me ferait bien chier la bite. T’es cap de faire une Zouzouk-battle ?

      • Guillaume Pascanet

        Je n’avais pas remarqué ton défi !

        je doute tout à coup de mes connaissances, car je ne connais pas le terme de zouzouk ! :)

        • Oui, là tu es d’office éliminé. C’était leur mythique émission sur Europe 1… Checke , notamment le deuxième son qui est MONSTRUEUX, les 2 premières pubs en particulier.

        • Guillaume Pascanet

          Mon job m’équipe à l’économie, c’est à dire sans haut-parleurs sur mon rutilant outil de travail !

          En fait, j’ai connu très tard les nuls, ma province ayant réceptionné très tard canal + même en clair. En plus, mes parents ne se sont pas immédiatement équipés d’un décodeur.

          J’ai surtout connu en direct l’émission. Et on m’a offert un de leurs DVD, ce qui m’a permis de combler mes plus grosses lacunes.

          Mais je reste un très grand fan ! La pub « royal rabbin » reste un grand must !

        • Ecoute impérativement ce lien ce soir. Tu vas mourir.

        • Guillaume Pascanet

          je suivrai ton conseil !

          Je regrette de ne pouvoir partager ce plaisir avec ma compagne italienne.

          En cause, sa maitrise imparfaite du français, et aussi un sens de l’humour auquel la TV de Berlusconi ne l’a pas préparé !

        • Guillaume Pascanet

          J’écoute et je pleure !

          Je comprends pourquoi cette émission m’ échappé. Malheureusement, je servais mon pays en nettoyant des WC précisément durant cette période.

        • Sans déc, la voix qui dit où sont les cheveux, je m’en remets toujours pas !

        • Guillaume Pascanet

          J’aime bien la tisane provençale aussi. Ainsi que l’annonce de la sortie de la liste de Schindler !

        • Et le truc pour écrire au Pape est mythique aussi.

        • Guillaume Pascanet

          ca me donne envie de ressortir mon DVD, mais j’ai peur d’être un peu égoïste !

    • Si Carrey is magic, Dum & Dumber is funny

      Sinon very incohérence

    • Je ne peux décemment pas laisser dire ça: Dumb & Dumber c’est le climax de l’oeuvre des frères Farelly. Leur masterpiece (avec, comme apogée, la scène de la bataille de boules de neige)

  25. J’intervient uniquement pour dire que La Classe Américaines, c’est certes pas vraiment un film mais c’est tout simplement un bijou.
    Le top of the pop du détournement et un répertoire complet de répliques cultes, y’a même des jour où je le préfère à The Big Lebowski, pour vous dire…
    Et aussi, Don Diego tu m’as l’air d’avoir la belle vie, je ne croise pas beaucoup de gens aussi bronzés ces temps-ci, en fait je suis jaloux.
    Adieu

  26. Ah ah ah. Rires!

    Bon, le prochain film de zombies français c’est LA HORDE de l’ex-journaliste de Mad Movies, Yannick Dahan:

    Gangsters et flics corrompus, coincés ensemble dans un HLM du 9-3, vont devoir faire front commun contre une indicible menace (des zombies, si vous avez suivi jusque là). Avec cette punchline assurée de devenir mémorable jusqu’à la fin des temps:

    « Zyva, venez tous bande de batards, j’vous atteeeeeeeeeeeeeeends! »

    (sinon je vous conseille la mini-série SPARTACUS)

    Voilà, c’était un mot de CineAnus. Le cinoche des trouducs.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s