Bouclier fécal

Ouais, après les Rennie, vous allez me dire que je suis très intestinal ces jours-ci. Mais non, rien à voir.

Je viens juste de me faire une réflexion que j’avais envie de partager. Aujourd’hui, dans le feuilleton Woerth-Bettencourt, Mediapart nous présente comme le scoop du siècle le fait que Liliane ait touché 30 millions d’euros l’an dernier au titre du bouclier fiscal. Ils le formulent d’ailleurs d’une façon très tendancieuse et critiquable, laissant entendre à qui lirait un peu trop rapidement que Woerth a remis un gros chèque indu à Liliane.

MAIS PAS DU TOUT, BIEN AU CONTRAIRE. C’est CA, concrètement, le bouclier fiscal.

C’est rendre 30 MILLIONS D’EUROS à une vieille femme qui croule sous le pognon (et qui croule un peu tout court, aussi), à la tête d’une fortune estimée à 17 milliards d’euros, qui touche je ne sais combien de dizaines (centaines ?) de millions chaque année de sa seule participation dans l’Oréal – et qui accessoirement a planqué du fric en Suisse, parce que bon la pauvre elle s’en sortait plus, avec tous ces impôts.

C’est lui restituer 30 millions, dont elle ne verra jamais la couleur, dont elle ne se rendra jamais compte s’ils sont là ou pas. 30 millions qui ne lui servent et ne lui serviront jamais A RIEN.

30 millions avec lesquels on pourrait construire 2 ou 3 lycées, ou un hôpital, ou avec lesquels on pourrait payer 1000 profs ou 1000 flics.

30 millions jetés aux chiottes, par idéologie pure, parce que les impôts sayyy mal, sayyy confiscatoire, ça plombe la valeur travail (c’est vrai qu’elle a travaillé dur pour en arriver là cette brave Liliane, lol).

C’est ça, le bouclier fécal. Ca transforme l’argent en merde.

24 réponses à “Bouclier fécal

  1. Mais c’est excellent, comme billet ! Belle démonstration !

  2. Le bouclier fiscal est un scandal. C’était une réponse miracle à l’encontre de l’évasion vers les paradis fiscaux. C’est surtout un aveux d’impuissance face à ceux-ci. Mais ils vivent sous injection du fric que nous produisont. Il ne produisent pratiquement rien à part du bancaire. Donc franchement, on est capable de les faire plier. Simplement, il n’existe que peu de volontés politiques chez nos élus, avec certes de belles paroles.
    Tout ceci s’incrit dans le prcessus de la mondialisation qui ne fait que creuser les inégalités. Comme le disait Victor Hugo : « Le paradis des riches se construit sur l’enfer des pauvres »

  3. Et ben tu vois, dit comme ça, ben…c’est pire en fait. Je vais vomir mes cornflakes, je reviens.

  4. Bah je suis d’accord sans l’être. Là en l’occurrence effectivement c’est n’importe quoi.
    Mais quand des personnes âgées se retrouvent soumises à l’ISF parce que la maison de vacances qu’ils ont acheté y a 50 ans a quadruplé de valeur, heureusement qu’il y a un bouclier fiscal. Donc comme d’habitude, les lois sont plus ou moins mal faites…

    Pour info : « Le bouclier fiscal, prévu aux articles 1 et 1649-0 A du CGI, permet de restituer aux contribuables la fraction des impôts versés (IR, ISF, taxes foncières et d’habitation pour l’habitation principale, prélèvements sociaux) qui excède la moitié de leurs revenus. Les revenus réalisés hors de France sont pris en compte pour le calcul du bouclier fiscal, tandis que les impôts payés à l’étranger ne sont pas restituables. » (extrait de ma base de documentation fiscale professionnelle)

    • Crevette, cet argument spécieux est la réponse de l’UMP mais ça ne justifie en rien le bouclier. C’est l’ISF qu’il faut réformer, et ça n’a rien à voir.

      • Faut réformer l’intégralité du Code général des impôts, si tu veux mon avis. Que ce soit pour l’impôt des personnes ou celui des sociétés. Y a que la TVA pour laquelle on ne pourra pas, c’est communautaire depuis un moment…

  5. Guillaume Pascanet

    Tu penses au petit vieux de l’Ile de Ré qui avait fait la une des JT il y a quelques années ?

    Son cas était statistiquement négligeable et aurait pu être traité par un plafond de revenu en-dessous duquel on n’est pas soumis à l’ISF.

    Mais c’était bien pour nous faire croire que c’était pour lui (ou pour faire revenir Johnny) que l’on créait le bouclier fiscal, et que même on le faisait passer de 60 à 50% des revenus.

    Le petit vieux de l’Ile de Ré, c’est le papy Voise de la fiscalité.

    • Oui, voilà, exactement…

    • D’où le fait que j’ai dit que les lois sont toujours plus ou moins MAL faites. Toutes les lois, pas seulement fiscales.

      [C’est qui Papy Voise ?]

      • Guillaume Pascanet

        papy Voise, c’est le petit vieux qui avait été agressé et dont on avait brulé la maison et dont le témoignage bouleversant avait fait l’ouverture des JT la veille de l’élection présidentielle de 2002. Il est considéré avoir suffisamment remué les tripes sur l’insécurité pour avoir redistribué des voix qui ont permis à Lepen de faire le second tour aux dépens de Jospin.

        C’est le symbole de la surexploitation d’un faits divers et de ses conséquences politiques. D’autant plus que cette histoire n’était pas aussi simple qu’il y paraissait.

        • Si je me rappelle bien, on apprit peu après les élections que ce petit vieux avait été impliqué dans plusieurs affaires pédophiles, et que l’agression qu’il avait subie était en fait l’acte vengeur d’une de ses anciennes victimes.

        • Guillaume Pascanet

          Oui, c’est ce dont je me rappelle aussi.

          Mais la surenchère sur l’insécurité avait été telle pendant la campagne électorale que les journalistes n’ont pris aucun recul et ont au contraire forcé sur le pathos.

  6. Bouclier Fécal, c’est très bon, et ça me fait penser au « Fisc Fucking » popularisé par HDD ces derniers temps…

  7. Je découvre ton blog bravo vraiment bien ;)

  8. « 30 millions qui ne lui servent et ne lui serviront jamais A RIEN. »

    Je me permets de m’insurger (j’aime bien).

    Redistribuée à des amis politiques dans le besoin – qui mènerait une campagne présidentielle, mettons- cette coquette somme serait d’une grande utilité, quand même.

  9. Ah parce que vous vous trouvez choquant qu’on se dise à un moment « bon ben vous travaillez toute l’année comme un con, on va ptetre quand même vous laisser au moins la moitié du fric que vous vous cassez le cul à essayer de gagner »…?
    Euh j’sais pas, vous travaillez vous les gens? Non parce que moi perso j’travaille pas juste pour la gloire! Surtout chez mediapart ils feraient mieux de fermer leur gueule vu les niches fiscales qu’ils se payent les journalistes!

    • Oui, je trouve ça choquant, égoïste, pourri, dégueulasse, etc. Quant aux « niches fiscales » des journalistes, faut pas exagérer, hein. Ils bénéficient d’un abattement de quelques milliers d’euros, pas de quoi ruiner l’Etat… Toi et moi qui travaillons, nous bénéficions d’un abattement de 20% qui n’a aucune justification.

    • Disons que vu les sommes en question, même en taxant à plus de 50%, franchement, mais franchement hein, on doit pouvoir vivre TRES décemment avec ce qu’il reste.
      Si j’étais dans ce cas là, franchement, mais franchement hein, j’irais pas me réfugier en Suisse…
      Et pas sûr, d’ailleurs, que les impôts des contribuables concernés ne soient prélevés que sur leurs revenus salariés… Et même dans ce cas-là, ‘ffectivement, Liliane, elle a pas dû trop faire les 3/8, donc la vieille rengaine du « M’enfin, c’est de l’argent durement gagné, sale collectivis’ de gauche! » ne paraît pas hyper pertinent, en plus d’être simpliste.

  10. Tout à fait d’accord avec vous à propos du bouclier fiscal.

    Cependant, il me semble que les droits de succession en font partie et cela peut donc toucher tout le monde…

    Taxer de nouveau tous les français qui laissent quelques biens à leurs enfants ou/et à leur époux(se) survivant(e), après qu’ils aient payé des taxes et impôts toute leur vie, ce serait revenir sur un « droit social acquit ». Tandis que les riches peuvent payer ces droits de successions !

    Un appartement il y a 15 ans était exonéré de droits de succession en ligne directe en dessous de 300.000 Fr, un appartement dans l’ancien type F2 correspondait à cette somme. En 2010 avec cette somme, environ 45.000 euros, vous avez une ruine de 30m² à St pipi le Borgne…

    En réajustant à 150.000 euros la valeur non imposable en droit de succession, le pouvoir en place, (bien qu’il soit hautement contesté avec raisons), n’a fait que réajuster la valeur immobilière des droits de succession. Il est vrai que certains socialistes se foutent éperdument des gens qui ont bossé toute une vie, pour avoir leur appartement qui doit revenir à leurs enfants ou\et à leur conjoint survivant, sans que l’État vienne racketter les héritiers. Il est vrai également que Mr Bayrou, propriétaire de chevaux de courses considère que les héritiers sont des nantis …

    Imposer tout le monde sur la « Grande fortune » : Les Socialistes devraient rougir de honte s’ils font cela.

    Or les grosses successions sont toujours taxées, en dépit de la loi TEPA. Alors pourquoi envisager de faire éventuellement payer des droits de succession sur le malheureux pavillon, ou l’appartement que des parents laisse en mourant ? Ce serait une vilaine conception du socialisme !

    Quand on promet de donner « aux pauvres » il ne faut pas créer d’autres « pauvres » !

    Rassurez-moi, rassurez-nous ; vous ne prévoyez pas de mettre en place cette « injustice sociale » ?

    J’ai 72 ans et j’ai toujours travaillé, en partant très rarement en vacances. Je me suis privé toute ma vie pour économiser, pendant que d’autres vivaient au dessus de leurs moyens. Maintenant je possède un petit appartement, ainsi que deux studios. Si je décède avant la personne qui partage ma vie depuis presque trente années ; cette personne, (plus jeune que moi), n’aura que les revenus de ces habitations pour pouvoir survivre très modestement. Elle ne pourra pas payer des droits de succession. Car pour cela elle devrait vendre un studio et ce qu’il lui resterait en locations, ne suffirait plus pour lui permettre de survivre comme nous l’avons prévu. Elle perdrait ce qui lui ferait un « minimum vital ». Sans cela elle se retrouverait à devoir vendre le studio restant, puis l’appartement et quelques années après, lorsque l’argent aura fondu ; elle dépendra complètement de l’état, comme une pauvre misérable, ou elle finira dans la rue ! (Je n’exagère rien).

    Comprenez ma terrible angoisse, bien que nous ayons toujours votés pour les Socialistes.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s