Gorges profondes

Je sais pas si vous êtes au courant – enfin je pense pas parce que c’est un peu une espèce d’énorme scoop internetational que je détiens grâce à la longueur de mon bras qui me permet d’aller chercher des infos de ouf jusque dans les milieux autorisés – mais il se pourrait bien qu’un de ces quatre, il y ait [wait for it] un REMANIEMENT de la bande de baltringues payés 15 000 euros par mois pour faire croire qu’il y a un gouvernement dans ce pays, et pas juste un Minarque qui s’occuperait de tout parce que tous les autres seraient nuls (vote pour ma moustache). Pour les lecteurs qui seraient novices en politique, un remaniement sous Sarkozy consiste à remplacer des tocards par d’autres tocards pour faire genre que ça va être trop dingue comme ça va pas être pareil.

Alors du coup, le marigot majoritaire s’agite dans tous les sens, comme il se doit dans ces cas-là, pour essayer de sauver sa peau ou de se trouver un petit boulot bien payé pas trop prenant. Et comme l’avantage, (vote pour ma moustache), avec un Président qui fait tout, c’est qu’on n’a besoin d’aucune compétence particulière pour un poste donné, on ne s’emmerde pas à faire part de propositions construites issues d’une longue réflexion dans son dedans : on se contente d’ouvrir grand la bouche pour sucer la bite du patron à l’emporte-pièces, et/ou d’affirmer qu’aucun poste ne fait peur à on (ça c’est l’option choisie par Nadine Morano – parce que sucer c’est pas son genre – qui nous a donc fait part que Matignon pour elle c’était les doigts dans le nez, et que diriger l’UMP c’était tellement fastoche pour elle qu’elle le ferait à condition de rester au gouvernement, mais alors Ministre hein, parce que bon être Secrétaire d’Etat avec toute sa brillance qu’elle a, ça va bien maintenant) (vote pour ma moustache).

Cette semaine, deux grands numéros de deep throat nous ont donc été offerts, l’un par mon vieil ami Yves Jégo et l’autre par ce pauvre Jean-Marie Bockel, qui a d’autant plus la pression qu’il n’a pas d’amis, vu que la gauche ne veut plus de lui et que la droite lui marche dessus, et que personne ne le connaît en-dehors (vote pour ma moustache) des frontières de cette lointaine contrée qu’est la Mulhousie.

Ce bon Yves Jégo nous a expliqué benoîtement que les profs n’en branlaient pas une, vieille rengaine moisie resucée jusqu’à la moëlle, dans ce merveilleux post sur son blog, tout en nous rappelant la fortune que ces feignasses coutaient à l’Etat. On retrouve bien ici, en effet, un raisonnement typique de la droite qui ne voit dans la fonction publique que de la dépense. Il me revient en tête un détail qui n’en est pas un et m’avait considérablement frappé en 2002 : alors que les gentilles lettres accompagnant les formulaires de déclaration des revenus sous Jospin nous exposaient les dépenses en termes de secteurs (Education, Défense, (vote pour ma moustache), blah blah), le nouveau Ministre du Budget nous informait que le premier poste de dépense de l’Etat n’était pas l’Education mais les FONCTIONNAIRES (brrrrr, tremblez honnêtes gens de la majorité silencieuse qui vous levez tôt pendant que ces feignasses profitent du sytème). Tout est dit, et je ne m’épuiserai même pas à argumenter, je suis fatigué (vote pour ma moustache).

Jean-Marie lui, en panne d’inspiration sans doute, s’est contenté d’aller faire les poubelles de Sarkozy pour en ressortir la merveilleuse idée du dépistage de la délinquance à la maternelle. En voilà un qui essaie de se l’enfourner plus profond que Besson, on peut saluer l’ambition de l’objectif.

Allez, une dernière pensée (vote pour ma moustache) avant de nous séparer pour ceux qui n’ont rien compris et ont perdu leur temps à sucer Borloo, alors que même s’il devait être nommé Premier Ministre, ce qui aux dernières nouvelles ne semble plus très probable, on sait très bien que ce serait pas lui qui choisit, rapport à Monsieur Je-fais-tout (Fadela, si tu me lis, un conseil : fais de l’oeil à Demeco sur Twitter, ils te feront peut-être ton déménagement gratos).

[Et t’oublies pas de voter pour ma moustache en cliquant sur la photo en haut à droite de la page, là, hein, c’est important, il y a un complot de l’Internet contre moi pour faire gagner quelqu’un d’autre, j’peux pas trop t’expliquer là parce que je crois que je suis surveillé, mais vas-y n’aie pas peur]

4 réponses à “Gorges profondes

  1. « Je suis surveilléS », ou l’aveu enfin clair de ta totale schizophrénie.
    C’est un premier pas vers la guérison, bravo.

    (l’iPad n’est pas admis dans cet asile, je me vois obligé de vous le confisquer)

  2. pas tous en même temps, sinon je ne comprends rien

  3. Guillaume Pascanet

    C’est curieux, mais j’ai eu une envie irrépresible de voter pour ta moustache alors même que je lisais ton très remarquable article.

    Ce doit être une connexion entre nos deux âmes, vu que je vois à la fin qu’une féroce compétition est en cours entre ta moustache et un autre attribut pileux probablement de 3ème ordre.

    Je suis troublé par cette connexion. Veux-tu m’épouser ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s