Grosse ficelle

Ca y est, c’est reparti, notre valeureux minarque repart combattre les criminels récidivistes avec sa bite, son couteau, et ses grosses ficelles usées jusqu’à la corde dont on ne peut que souhaiter qu’il finisse par s’étrangler avec.

En préambule, une précision : oui, la mort de la jeune Laetitia est un drame atroce.
Sa récupération sans vergogne par l’autoproclamé maître de la sécurité aux résultats inversement proportionnels à l’amplitude de ses moulinets de bras n’en est que plus honteuse.

Une énième fois, on nous fait le coup du violeur multi-récidiviste indûment relâché par une justice défaillante et faible face au crime. On promet des sanctions – contre des gens qui depuis des mois alertent de leur incapacité à accomplir leur tâche faute de moyens. On réclame une énième loi contre la récidive quant les n-1 précédentes ne sont pas appliquées, faute de décrets et/ou de moyens – et que même une grande partie des députés UMP refusent aujourd’hui. On roule des mécaniques en exploitant, comme d’habitude, l’émotion suscitée par un terrible crime.

Tony Meilhon est à n’en pas douter une mauvaise graine, condamné une quinzaine de fois pour divers crimes et délits. Mais comme l’indiquait assez rapidement Libé, son casier est bien loin de faire de lui le violeur sanguinaire qu’on veut aujourd’hui nous vendre. Sa seule condamnation approchant cette sphère est une condamnation pour viol en réunion d’un co-détenu, mais pas même un viol au sens de ceux commis par les maniaques sexuels ou autres pauvres types saisis d’une pulsion irrépressible : un viol punition, un viol passage à tabac, un viol par ustensile interposé. Condamnable, violent, odieux, certes, mais ne faisant pas de lui le prédateur dont on parle aujourd’hui :

C’est là, dans un établissement pour mineurs, qu’il a commis, en 1997, à 16 ans, une infraction sexuelle. Avec deux autres codétenus, Meilhon est accusé d’avoir introduit un manche à balai dans l’anus d’un quatrième détenu mineur. Une torture barbare dans le but de punir un pointeur (comme sont appelés les délinquants sexuels, fréquemment martyrisés en prison). «Des faits inexcusables, mais qui ne définissent pas du tout le profil d’un prédateur sexuel en proie à des pulsions», analyse une personne qui l’a alors côtoyé. Tony Meilhon, qui a toujours nié avoir participé à ce viol, est condamné à 5 ans de prison, dont 2 avec sursis.

Sa dernière condamnation, pour laquelle il devait faire l’objet d’un suivi, sanctionnait le délit d’outrage à magistrat. On comprendra que son dossier n’était pas sur le dessus de la pile d’un fonctionnaire ayant 130 dossiers à suivre quand la norme voudrait qu’il en ait 60. Rien dans ses antécédents ne pouvait laisser supposer qu’il en vienne à un tel crime.

On met en cause une justice exsangue faute de moyens – ce à quoi l’UMP répond par la voix des inénarrables Jeunes Pop que le budget de la justice est en hausse et est le 3e d’Europe. Sans le ramener à une échelle de comparabilité quelconque (nombre d’habitants, PIB, ou part du buget de l’Etat), ce qui donne une image légèrement moins flatteuse : un joli 37e rang du Conseil de l’Europe, derrière l’Azerbaidjan et l’Arménie.

Bizarrement, on ne met pas en cause la Sainte Police, qui ne semble pourtant pas avoir investigué avec un zèle démesuré les 7 plaintes dont Tony Meilhon a fait l’objet depuis sa sortie de prison.

Les magistrats ont donc raison de se révolter contre cette mise en cause inacceptable de leur profession par un Président de la République qui est le premier responsable de cette situation, et n’hésite pas à tenter d’exploiter ses propres échecs à son avantage, avec l’incroyable cynisme qu’on lui connaît. J’ai plus rien à vomir, tiens, à force.

 

MàJ
Cet après-midi, Pierre Mauroy a été condamné dans une affaire d’emplois fictifs de la mairie de Lille. Jean-Paul Huchon s’en est dit « désolé », comme le rapporte ici le Figaro.  Et Benji et ses  amis de nous expliquer que c’est BEAUCOUP PLUS GRAVE que les propos de Sarkozy. On est pas au bout de nos lols.

5 réponses à “Grosse ficelle

  1. Non mais si on ne peut plus mettre des balais dans le cul peinard en prison, où va le monde ?

  2. Pingback: Tweets that mention Grosse ficelle | Moi je, je trouve que -- Topsy.com

  3. Trop sympa, je te promote sur FB. On a eut exactement la même réflexion ce matin. Il est immonde de récupérer cet évènement. (Tu peux vérifier mon « statut »^^).
    A bientôt. Rafraichissant ce blog. Excellent.

  4. amen diego, tout est dit.

    Je me permets d’apporter ma pierre à l’édifice sur la « sainte police »

    http://www.liberation.fr/societe/01012318006-les-policiers-non-plus-ne-sont-pas-contents-de-sarkozy

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s