Archives de Tag: Blogloc

Blogloc épisode 2 – Mes yeux pour pleurer

J’ai peur, j’ai très peur. Comment je vais faire? Par quel côté je vais attaquer ? C’est qu’il est fin le bonhomme… Je suis sûr que je vais écrire des conneries. Ça nous changera pas tellement de d’habitude en fait, mais là j’ai la pression. J’ai la pression, parce que Chulie, elle a plutôt cartonné son premier épisode. Comment je vais faire…

Lire la suite

#Blogloc n°1 – Squatt Echangiste

Diego, il traque les moindres incohérences verbales du parti le plus humiliant de la création, moi, ça me fait tout juste sourire quand vraiment c’est très stupide, le reste du temps, je jette tout ça dans ma poche et mon mouchoir dessus.

De sa discothèque lumineuse il te sort le petit truc précieux qui va devenir l’hymne national de ta journée lorsque je me contente de piocher dans mon baladeur en mode aléatoire ou que je réécoute une énième fois The Essential Clash.

Je me suis donc demandée de quoi j’allais lui parler une fois installée avec ma coupette de champagne, devant l’affiche de Monsieur Gainsbourg, chez ce Don Quichotte musicomane.

Alors j’ai eu besoin de lancer un caillou, un peu comme si on était tous les deux saouls dans un bar et que je me mettais à dire n’importe quoi, parce que finalement je crois que c’est ce que je fais de mieux, causer de moi, au passé au présent et au futur, à un plus si inconnu que ça de quelqu’un dont tout le monde, à part moi et ma proche famille, se fiche éperdument, de mon grand-père maternel.

Pour te présenter rapidement le bonhomme, tu sauras qu’il est alsacien, qu’il a changé deux fois de nationalité, qu’il était aviateur-garçon coiffeur-ouvrier chimiste, qu’il est resté marié plus de 5o ans à ma grand mère, qu’il a eu 4 filles, 8 petits enfants et deux arrière petits fils, et qu’il s’est éteint chez lui dimanche 17 janvier à 19h.

Lire la suite

Teaser : The #Blogloc experiment

Salut, je vais faire ma GROOOOOOOSSSE feignasse, parce que Chulie elle a tellement bien fait le taf que je vais pas rivaliser.

Juste un mot quand même pour vous dire que Chulie, je la connais pas encore assez pour parler aussi bien d’elle qu’elle a parlé d’Henri et de Moi je. Mais que vous pourrez constater par vous même qu’elle déchire, sur son blog à elle qu’elle a et ici même probablement demain, par le truchement du très beau squatt qu’elle a préparé. Chulie elle réunit plein de qualités qui ne cohabitent pas facilement chez un gens : sensible et rentre-dedans, grande gueule et fine, intello et drôle, cultivée dans plein de champs, etc.

Pour son teaser, c’est là.