Archives de Tag: Corse

Un interview qui fera date

Ce que je préfère dans mes voyages professionnels en Corse ces temps-ci, c’est que ça me donne l’opportunité de me régaler d’un Corse-Matin gracieusement offert dans l’avion du retour, une fois le devoir accompli.
Même si ça vient de perdre beaucoup de son intérêt en raison de la disparition subite (assassinat ? grippe A ? licenciement ?) de Cécile Saurin, la plus incroyable championne du monde d’horoscope sans queue ni tête aux expressions tellement imagées bien qu’elles n’existent pas (Bélier : changez la corde de votre arc, plutôt que d’épaule / Sagittaire : ne mettez pas toutes vos boules du même côté de votre sapin / etc), on a encore la joie d’y lire de merveilleux articles très intéressants, dans lesquels il manque des mots (que généralement on retrouve dans un autre article où il y en a trop, l’équilibre global étant ainsi assuré), dans lesquels toute tentative de phrase de plus de 6 mots se solde par une noyade terrifiante.
Et puis, on y trouve aussi des interviews de stars internationales, avec des scoops et des questions pas piquées des vers qui vont vraiment au fond des choses.
Aujourd’hui, notre idole à tous, la Française préférée des Français, la formidable Mimie Mathy. Où l’on découvre ses ambitions qui me semblent vraiment légitimes et tout à fait à sa portée (je me demande ce que fait la famille Broccoli, je vais croire qu’ils sont aussi cons que leur nom), et la grande cohérence de ses propos sur les acteurs de petite taille et les rôles de méchants fourbes.

Ladies and gentlemen, enjoy it ici :

Et je vous jure que je n’ai pas truqué le texte. Pour la photo, je confesse une légère retouche. Pas pu résister.

Pace e salute

Juste pour faire genre ici il fait trop beau…

U tagu

Je crois que je viens de faire une découverte linguistique de la plus haute importance, qui va révolutionner bien des domaines de recherche à travers le monde.
Jugez plutôt.
Vous vous souvenez de vos cours d’anglais, en 6e / 5e, quand on essayait désespérément de vous inculquer le concept étrange et so british du tag.
Brian is in the kitchen, isn’t he ? (exemple très théorique, nous sommes quelques-uns à savoir que Brian n’est pas dans la cuisine, sauf quand X est elle-même dans la cuisine)
You don’t really want to listen to le petit bonhomme en mousse, do you ?

C’est bon c’est revenu ?
Bon, et maintenant, la découverte incroyable. Le tag n’est pas une exclusivité british ! Il en existe l’équivalent en Corse, enfin en francorse, si nous décidons d’appeler ainsi la variété de français parlée en Corse, avec ses petites spécificités régionales.
Exemple : selon la formule consacrée que certains d’entre vous connaissent bien, on ne dit pas « tu m’as compris ? », mais bien « tu m’as compris, tu m’as ? ». Alors ? C’est pas un tagu ça peut-être ???
De la même façon, on entendra fréquemment des « je l’ai reçu, je l’ai », ou, plus complexe, des « je l’ai pas vu, je l’ai ». Car le tagu, contrairement à son cousin, n’est pas nécessairement négatif quand la phrase est positive, et réciproquement.

Et maintenant, un petit exercice.
Je suis en train d’essayer des chaussures, et je m’exclame :
« Bah ! Elles me vont pas elles me vont ! »

Alors ? A toi de jouer :
1 – Elles me vont pas
2 – Elles me vont
3 – C’est pas des chaussures ?

Les gagnants auront droit à un très beau morceau de musique dans le prochain post.