Archives de Tag: Internet

Concours de questions cons [màj]

On le sait, c’est la mode, n’importe quel blaireau peut de nos jours s’amuser à faire des « sondages » sur Internet. Tout le monde y arrive, même Yves Jégo. Ah, non, on me dit dans l’oreillette que non, Yves Jégo n’y arrive pas, en fait.

Je ne vais pas vous faire un cours, je n’en ai pas le temps, mais déjà les « vrais » sondages sur le net posent des problèmes de représentativité, mais là on est naturellement dans l’utilisation impropre d’un mot sérieux, avec un métier derrière (qui se trouve être à peu près le mien, au passage).

Lire la suite

Frédéric Lefebvre, tu es une gigantesque blague

Petit résumé à l’usage des non twittonautes, qui ont raté une belle tranche de rigolade aujourd’hui.

Il y a quelques mois, mon ami Frédéric Lefebvre, grand expert de l’Internet devant l’éternel (ou le contraire, je ne sais plus), déclarait, péremptoire (mais sait-il s’exprimer autrement ?) :

Les mini-messages de Twitter, c’est pour faire chic, mais c’est pas là que ça se passe.

Fidèle à sa devise, « les cons ça ose tout », le voici qui débarque en fanfare sur ce site où ça ne se passe pas, créant un compte et lâchant dès son premier tweet une sorte de « bien fait pour leur gueule à ces journaleux socialo-communistes qui veulent détruire mon Président ». Dans sa langue : « Que ça serve de leçon à la presse », faisant allusion à la mise en demeure de M6 et Canal Plus par le CSA pour quelques abus dans le crime de lèse-majesté l’affaire Jean Sarkozy.

Et l’accueil qui lui fut réservé fut assez royal. Des centaines de followers en quelques heures, ce dont il ne tardait pas à se gargariser, ne semblant pas avoir compris que 80% le suivaient pour se foutre de sa gueule.

Très vite, l’excellent Humourdedroite (ou là sur FB)se lançait dans une salve de faux RT (retweet, pratique consistant à forwarder à ses followers le tweet de quelqu’un pour en faire bénéficier le plus grand nombre) tout à fait délicieux, du genre

RT @FLefebvre_UMP je pousse des petits cris quand on me caresse les boules

Puis, un nouveau jeu fit rapidement fureur : lister Frédo. Pour les novices, Twitter permet depuis peu de regrouper ses contacts par listes thématiques : les bloggueurs, les politiques, les journaleux, les copines, etc. Avec Frédo, on s’en est bien sûr donné à cœur joie. Il a bien eu droit à quelques « politiques », mais globalement, c’était plutôt du genre :

  • pire-to-pire
  • gros-connards-stupides
  • inutiles
  • cheveuxgras-mauvaisefoi
  • humoristes
  • boulets
  • les cons ça ose tout

Malheureusement, j’en oublie plein de magnifiques, car son compte est « suspended due to strange activity » (ah, si ça pouvait être pareil dans la vraie vie, ça serait grave de la balle), et je ne peux donc pas aller me poiler en recueillant les dernières trouvailles (cet après-midi, on en était à plus de 200 listes).

Frédéric nous la joue LOL et décontracté sur le coup, en mode « vous êtes formidables, quelle créativité » (excuse-moi d’avance Fredo si je déforme ton propos, mais bon c’est à cause de ta strange activity hein).

Chacun de ses tweets est retweeté à l’infini et se prend des réponses cinglantes dans la face.

Résultat des courses, son compte est donc suspendu – d’aucuns disant que c’est parce qu’il aurait été massivement accusé de spamming, mais Frédéric a une autre explication beaucoup plus rationnelle en tant qu’expert, qu’il communique sur Facebook :

Oui il est suspendu pour trafic anormal . Il y a des limites par jour sur twitter . Il va etre rétabli . Le post souligne que ce n’est pas l’opération spam qui a fonctionné mais bien le nombre de followers en quelques heures qui a explosé . C’est drôle Twitter ! Vos ennemis font autant votre succès que vos amis …grande différence avec Facebook !,

Notons au passage la confirmation des problèmes de Frédéric avec la ponctuation (sans doute son Blackberry qui rajoute des virgules, comme il rajoute des fautes d’orthographe).

Depuis, c’est champagne à tous les étages sur Twitter, tout le monde se gondole de l’éjection express du grand communicant. Bon, pour être honnête, il se trouve bien une nana qui m’a tout l’air d’être la responsable de la politique de brushing de l’UMP pour être « dégoûtée par la censure populiste opérée sur le twitter officiel de Fredo @FLefebvre_UMP parce qu’il était formidablement populaire en 12H ! »

Frédéric est tellement brillant qu’il a même pris au premier degré ce post sur son wall, et a gratifié son malheureux auteur d’un remerciement sur son mur, défiguré à jamais :

Votre compte Twitter vient d’être fermé !!! Il est scandaleux de voir que le complot socialo-communiste a réussi à vous faire passer pour un spam. Le monde perd la tête !

Frédéric, PERSONNE ne dit ça dans la vraie vie. « Complot socialo-communiste » est une phrase qui n’a aucun sens sorti de la rue de la Boétie.

Quelle bonne journée.

Théorie des çondages

Dans la vie pénible, celle où il faut bien gagner de l’argent pour s’acheter des costards-bermudas à ouatmillions de dollars chez Colette et se bourrer la gueule au Baron dans le cadre de la vraie vie, je pratique, je vous assure, une activité professionnelle régulière, genre quotidienne, consistant à réaliser des études de marché vraiment très intéressantes. De toutes sortes. Dont, des enquêtes quantitatives, des sondages, comme on dit.

J’ai la prétention d’avoir acquis, en 10 ans, une certaine compétence en la matière. Et quand je vois certains trucs sortir, et être commentés dans toute la presse sans la moindre réserve, je tombe des nues.

Je vous en ai déjà parlé il y a quelques jours, à propos du sondage nous apprenant qu’Harry Roselmack était le journaliste préféré des Français.

Aujourd’hui, je voudrais attirer votre attention sur un nouveau çondage qui s’étale à longueur de sites web et de journaux depuis une semaine, supposé démontrer la grande ouverture d’esprit du bon peuple de France sur les questions du mariage homosexuel et de l’adoption par les couples homosexuels.

D’après cette enquête, en apparence réjouissante, n’en déplaise à Christine Boutin qui veut carrément interdire l’adoption par les célibataires au prétexte qu’il faut un papa et une maman (faudra-t-il noyer son enfant en bas âge si l’un des deux parents meurt prématurément ?), comprendre au cas où un sodomite ou une brouteuse de gazon parviendrait à passer au travers des enquêtes de moralité… d’après cette enquête en apparence réjouissante, donc, 57% des Français seraient favorables à l’adoption par les homosexuels et 64% pour le mariage.

A titre de comparaison, un sondage donnait en 2006 respectivement 36% et 45% d’avis favorables.

L’opinion aurait donc considérablement progressé (20 points, quand même !) en 3 ans en faveur des droits des homosexuels, en plein règne de la droite décomplexée ? En pleine multiplication sous les vivats de la foule de lois sécuritaires ? Sous le règne de Sarkozy Ier ?

Et ben désolé, mais là encore je n’y crois pas une seconde.

Et ce qui va me conforter dans cette incrédulité, c’est ça :

Sondage réalisé par Internet auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 15 ans et plus

Excusez-moi messieurs-dames, oui Internet c’est bien pratique pour faire des sondages pour pas cher, mais tant qu’on approchera pas les 100% d’internautes en France, rien de tel qu’un « échantillon représentatif de la population française réalisé par Internet » n’existera, a fortiori sur des questions de mœurs et de société !!!

Je m’explique :

  • La France compte 63.5% d’internautes, ce qui veut dire que plus d’un tiers de la population est par nature exclue de ce sondage.
  • Qui sont les 36.5% de non-internautes : ô surprise, massivement les vieux (2 personnes de plus de 50 ans sur 3 ne se connectent pas, soit environ 20% de la population totale, soit plus de la moitié des non-internautes) et les gens qui habitent le deep countryside, là où jamais personne n’a vu un sodomite en vrai (mais où tout le monde en a très peur, un peu comme les Arabes).

A votre avis, et sachant que les plus de 50 ans internautes répondant au sondage sont déjà les moins favorables, ces non-internautes que l’on n’interroge pas, sont-ils VRAIMENT les plus progressistes au sein de notre belle communauté nationale ? Que celui qui a besoin de plus de 3 secondes pour répondre à cette question aille se faire vérifier les synapses.

Ajoutons-y un deuxième biais majeur : « Internaute » est défini comme « s’étant connecté au moins une fois à Internet au cours des 20 derniers jours ». Croyez-moi ou pas, mais croyez-moi plutôt quand même, mais ceux qui répondent à des sondages sur le net, ce ne sont pas les gens qui se connectent une fois par mois en tâtonnant, ce sont massivement les utilisateurs réguliers, les nerds, les geeks, vous et moi. Donc des gens qui s’informent plus que la moyenne, et pour une bonne partie d’entre eux mieux que la moyenne, préférant Mediapart à TF1, et lisant d’excellents blogs.

Pour ces deux raisons, je suis convaincu que ce sondage n’a malheureusement aucun sens – et montre tout au plus une tendance positive.

Il présente en revanche l’atout non négligeable de potentiellement générer des attaques cardiaques chez les croisés Boutin et Vanneste.