Archives de Tag: Politique

La prime : à la casse !

Aujourd’hui au menu, un peu de fiction.

Nous sommes le 5 avril, et Martine Aubry présente – enfin – le projet du Parti Socialiste pour 2012. Elle égrène les propositions de Solférino, suscitant peu de remous, compte-tenu des éléments ayant fuité les jours précédents, quand soudain, à la rubrique économie et pouvoir d’achat, une mesure phare résonne dans la salle : « Nous obligerons les entreprises qui versent des dividendes à verser à leurs salariés une prime de 1.000 € ».

Lire la suite

J’ai changé

Oui, j’ai changé. Ca a été très vite, c’est parti d’une énième blague de potaches. Et ce soir, je vous l’annonce solennellement : je suis candidat de droite à l’élection présidentielle.

Tout a commencé par une conjonction d’intérêts survenue en début d’après-midi sur Twitter : @Jules_Praxis cherchait un hashtag pour lancer un grand moment de démocratie participative, consistant à nourrir le programme de l’UMP pour 2012. J’avais sous le coude mon #PlusBelleLaDroite, que je servais depuis longtemps pour commenter les faits d’armes de nos éminents dirigeants, sans parvenir à le faire décoller.

En quelques heures, Twitter s’est emballé, des milliers de #PlusBelleLaDroite ont fleuri sur le réseau. J’ai lu attentivement les propositions des uns et des autres. Et dans le pays où je vis à l’époque où je vis, j’ai fini par me dire : mais pourquoi pas moi ?

Voici donc mon manifeste, fait des meilleures propositions. Il ne me reste plus qu’à obtenir les 500 parrainages, et l’affaire est dans le sac. Avec un programme en béton comme ça, je suis sûr d’être élu.

Lire la suite

Désolé, Mister President

On apprend donc aujourd’hui avec stupeur et consternation que notre président a exigé et obtenu des excuses écrites d’un journaliste de RTL ayant commis le crime de lèse-majesté suivant : faire un reportage rigolol sur l’affaire de la présence supposée d’une baignoire à bord d’Air Dwarf One.

Quand je lis ça, je me demande comme toi dans quel pays je vis. Et je pense – encore – à une sublime phrase d’une inénarrable chanson de Renaud :

Ton père qu’j’ai traité d’enfoiré
Excuse-moi auprès d’lui
Si j’avais su que c’était vrai
J’lui aurais redit

Personnellement, je maintiens tout le mal que j’ai pu dire.

Toi et toi contre le monde entier

Je ne sais même plus par quel bout prendre le problème, tant les derniers jours regorgent de grands moments du sarkozysme, qui comme le titrait Libé, semble prendre l’eau de toute part.

Photo AP/Michel Euler from lemonde.fr

Lire la suite

Ca monte ou ça descend ?

Depuis quelques jours, le débat fait rage sur le web et dans la presse.

2 camps, radicaux et sûrs d’avoir raison, s’affrontent à coups de chiffres et de démonstrations. Le camp de ceux qui disent que le Front National est remonté à l’occasion de ces élections régionales, contre ceux qui disent qu’il a baissé.

Lire la suite

Le premier parti de France

Le truc qui m’a toujours fasciné les soirs d’élections, c’est l’infinie capacité des politiques à faire parler les Français à tort et à travers, et en particulier celle des perdants – et je le dis clairement, quel que soit leur camp.

Il doit y avoir un UV priceless à Sciences Po ou à l’ENA, qui apprend à traduire les chiffres en conneries monumentales. Je n’ai malheureusement fait ni l’un ni l’autre et ne peux donc pas vous relever tous les secrets de cette technique. Je sais simplement qu’elle exige avant tout une énorme dose de mauvaise foi. Ce soir, l’UMP nous en a fait une démonstration particulièrement éclatante – et je ne suis pas le seul à le dire, moi le sale blogueur gauchiste, un plateau entier d’analystes politiques sur iTélé vient de souligner comme l’UMP avait atteint un niveau hallucinant dans le déni et l’argumentaire intenable.

Lire la suite

Cynicizeum

Il y a deux jours, j’ai eu une conversation surréaliste avec une personne de droite, sur Twitter (ouais, encore sur Twitter, c’est le seul endroit où j’arrive à rencontrer des personnes de droite, je doute presque qu’elles existent en vrai, à force).

Le mec, je te dis même pas qui c’est, personne ne le connaît et ça n’a aucun intérêt, et en plus il est chatouilleux quand on cite son nom pour des raisons que la raison ignore. Le mec, donc, répond à un tweet attaquant Pécresse et ses petits camarades sur leur absentéisme au Conseil Régional sur la dernière mandature, avec cette sentence d’un cynisme confondant :

L’absentéisme lorsque l’on est dans l’opposition, qu’on est député puis ministre, c’est normal.

Lire la suite