11 janvier 2015 : le jour où le FN s’est mis hors jeu tout seul

Ce 11 janvier 2015 restera à n’en pas douter dans nos mémoires comme un moment historique, d’une incroyable charge émotionnelle, dans lequel la France, rejointe par le monde entier, a communié d’une communion laïque et profonde face à la barbarie.

Ce 11 janvier 2015, nous avons tous envie qu’il soit le début d’une ère nouvelle, apaisée, dans laquelle tous les Français se remettraient à construire ensemble, plutôt que de sans cesse s’opposer violemment les uns aux autres, dans laquelle ils se remettraient à croire en eux plutôt que de sombrer dans le pessimisme décliniste cher à Zemmour, dont le discours a pris hier une claque monumentale assénée par près de 4 millions de marcheurs – ou de piétineurs, tant il fut difficile de progresser ne serait-ce que d’une poignée de mètres dans l’énorme foule parisienne.

Et quelle meilleure fondation pour cette construction future que l’involontaire et éclatante démonstration qu’a apportée le Front National de son extraordinaire décalage avec le peuple en cette occasion ? Lire la suite

Publicités

Harpe, mensonge et vidéo (surveillance)

Depuis le début de sa campagne à l’assaut de la forteresse parisienne, notre amie la créature éthérée des sous-bois de Brocéliande aime à asséner des chiffres choc, se souciant davantage de la façon dont ils peuvent la servir que de leur véracité. On reconnaît bien là l’école Sarkozy.

La fée Viviane en sa forêt

Lire la suite

Hep, taxi !

Il n’aura échappé à la sagacité d’aucun d’entre vous que depuis quelques mois ont fleuri à Paris de nombreux services de VTC (véhicules de tourisme avec chauffeurs) proposant une alternative aux taxis : Uber, Snapcar, Chauffeur Privé, Club Chauffeur, Drive, Voitures Jaunes… Ce n’est pas le choix qui manque.

taxi

Lire la suite

C’est la dèche

Souviens-toi, c’était il y a déjà une éternité, quand Internet était encore adolescent. Tu avais 4 followers sur Twitter, alors tu partageais sur Facebook les billets de blogs qui te faisaient marrer ou réagir. Et tu passais tes journées à commenter les articles de C’est la gêne. La Meuf, le Pédé, le Juif et l’Arabe te régalaient de leur plume acérée, qui pourfendait imposteurs et autres dictateurs à grands coups de « Ta gueule, machin » et « Si tu allais bien te faire cuire le cul, bidule ? ».

Ces avis toujours si subtils et si mesurés, c’était la marque de fabrique de ce blog collectif au succès fracassant, couronné d’un Golden Blog Award, qui m’a personnellement valu, ainsi qu’à nombre de comparses, certains de mes meilleurs moments d’Internet et un nombre exceptionnel de belles rencontres.

Mais pourquoi nous parle-t-il de ça aujourd’hui, vous demandez-vous aujourd’hui ? Parce qu’un jour, l’Arabe a eu l’outrecuidance de s’en prendre – dans des mots certes particulièrement fleuris – à la réalisatrice de génie du plus extraordinaire film jamais réalisé sur « les heures les plus sombres de notre histoire », qui l’a en retour trainé en justice.

Le feuilleton judiciaire qui a suivi vient de s’achever sur la condamnation de l’Arabe pour injures publiques – voilà qui satisfera les plus droitiers de nos lecteurs, qui aiment à prétendre que les arabes ne sont jamais condamnés – plaçant ce brave garçon qui s’est laissé une fois de trop emporter un peu loin par sa vergve dans une situation financière des plus délicates, puisque l’addition de cette petite plaisanterie, frais de justice des 2 parties comprises, s’élève à la modique somme de 7500€ (3500 de condamnation et 4000 de frais d’avocat).

Voilà qui fait sans doute plaisir à Morano, Copé, et autres pourfendeurs des « anonymes qui insultent cachés derrière leur écran », n’ayant toujours pas compris la nuance entre anonymat et pseudonymat, mais qui me fait personnellement tout à fait chier la bite.

Alors si je m’adresse à toi aujourd’hui, c’est en souvenir du bon vieux temps, de ces journées à enchaîner les barres de rire sur C’est la gêne au point d’avoir les abdos d’un athlète sans avoir pratiqué le moindre sport depuis 1927, de toutes ces belles rencontres, et parce que je me dis qu’un pays qui a donné 11 millions d’euros pour sauver un truc aussi pénible que l’UMP de la banqueroute doit bien pouvoir en réunir quelques milliers pour renflouer un mec aussi désagréable que l’Arabe, coupable d’avoir eu des mots un peu extrêmes dans le commentaire des propos suivants tenus par la susdite géniale réalisatrice, accusée d’avoir commis un film outrancièrement tire-larmes :

« On pleure pendant [LE CHEF D’ŒUVRE] parce que… on ne peut que pleurer. Sauf si on est un « enfant gâté » de l’époque, sauf si on se délecte du cynisme au cinéma, sauf si on considère que les émotions humaines sont une abomination ou une faiblesse. C’est du reste ce que pensait Hitler : que les émotions sont de la sensiblerie. Il est intéressant de voir que ces pisse-froid rejoignent Hitler en esprit, non ? En tout cas, s’il y a une guerre, je n’aimerais pas être dans la même tranchée que ceux qui trouvent qu’il y a ‘trop’ d’émotion dans [LE CHEF D’ŒUVRE] »

Si, en lisant ces lignes, les premiers mots qui te brûlent les lèvres sont interdits aux moins de 18 ans, tu conviendras aisément que tout ça mérite bien quelques euros de soutien à celui qui les a écrits le premier.

Allez, sois mignon(ne), clique sur http://www.leetchi.com/en/Cagnotte/242095/fe02da50

et fais tourner, surtout, fais tourner !

Ah, et évite d’insulter la réalisatrice de génie dans les commentaires, défoule-toi plutôt sur l’Arabe !

Un message pour Brigitte

Aujourd’hui, j’ouvre cet espace à une personne démunie de blog, qui souhaitait envoyer un petit message à Brigitte Barèges, cette sympathique députée UMP qui semble éprouver certaines difficultés à faire la différence entre homosexualité et zoophilie. C’est vrai que c’est pas fastoche, Bribri.

Coucou Brigitte,
Comment ca va depuis hier ?

T’as vu, quand on tape ton nom sur Google, y a ta blague qui apparaît en premier, c’est chouette non ? C’est ce que tu voulais non ?

Putain, tu m’as bien fait marrer, la vache ! le coup des animaux, en 2011, c’est fort !

En plus, je suis sûr que t’en as encore sous le capot ma Brigitte, au prochain débat, vas-y sur la pédophilie steuplait, c’est vrai quoi, ils nous font chier ces pédés à s’enfiler comme des lapins toute la journée et réclamer d’avoir les mêmes droits que toi.

Parce que merde ! toi tu les as mérités ces droits, tu t’es battue toi dans la vie pour avoir les mêmes que tout le monde, ouais, t’en a chié toi ma Brigitte pour avoir le droit de te marier hein ?

Je me permets de te tutoyer hein, tu l’auras remarqué, c’est vrai que moi je te connaissais pas avant hier, mais toi, t’as l’air de bien me connaître par contre. T’as l’air de bien connaître ma vie privée même, pour me comparer à un chien, et encore, le chien… le meilleur ami de l’homme… Je suis sûr que tu serais prête à leur accorder plein de droits aux toutous non, ils sont tellement gentils ?

Ah oui, c’est vrai, c’était juste une blague ? mon CUL ! c’était pas une blague, t’as tenté le coup c’est tout, placer un bon mot. Je suis sûr qu’en plus t’es même pas homophobe Brigitte, que tu n’y connais juste rien, que tu balances simplement tes conneries pour rassurer un peu tes électeurs.

Alors je me demande, ça va toi, ma Brigitte ? T’arrives à bien dormir le soir ? Tu t’es dit quoi ce matin en te rasant ? T’avais pas un peu envie de vomir ? Parce que moi si ma Brigitte.

Et puis aussi, parce que j’ai lu ton chouette communiqué, tu t’excuses, c’est super, mais tu vas faire quoi concrètement pour réparer ça ? Parce que quand on a le courage de cracher de telles méchancetés devant la France entière, tu peux faire sans doute un peu mieux que de te cacher derrière 3 mots d’excuses manuscrites.

On se prend un verre quand tu veux pour en discuter.

Bisous

Guillaume

Monsieur Plus

Hello les copains, juste pour préciser à ceux qui auraient raté que désormais, j’écrirai plutôt, en particulier pour tout ce qui relève de mes luminescentes analyses politiques et/ou sondagières, sur le nouveau site du nouvelobs, Le Plus.

Tu pourras me retrouver notamment sur ma page, quand tu auras trop peur d’avoir raté un article.

Le mieux pour suivre, c’est de me follow sur Twitter ou FB, bien sûr, hein.

Comme ça plein de gens pourront me trouver sublime (par exemple, mon dernier post a fait 600 vues ici, 18000 là-bas, tavu), et après je créerai enfin ma secte.

Bisous.

Wauquiez, acte 3 : le sondage qui tombe à pic

Au terme d’une semaine de polémique initiée par les propos de Laurent Wauquiez sur les bénéficiaires du RSA, caricaturés en bloc en profiteurs du système qui vivraient mieux que les Français qui travaillent, voici qu’arrive à point nommé pour le gouvernement le traditionnel sondage OpinionWay pour le Figaro venant confirmer sans aucune ambiguïté que les Français applaudissent des deux mains ces propositions.

Attation hein, si ça continue faudra que ça cesse

Permettez-moi d’émettre quelques commentaires sur ledit sondage.

Lire la suite