One Non-Blonde

Hier, moi je j’ai vécu une grande journée de découverte.
C’est tellement bon, de découvrir des choses sur des idoles. D’apprendre des anecdotes. De voir des images improbables (bon ça, c’est moins sympa quand l’idole c’est Catherine Ringer, que vous tapez son nom dans Google Images et que vous tombez sur moult images charmantes de sa carrière cinématographique). Et surtout, bien sûr, d’entendre des morceaux qui vous avaient échappés, ou de réentendre des morceaux que vous aviez oubliés.
Dans le cas qui nous occupe aujourd’hui, celui de la délicieuse Deborah Harry, charismaticomagnifique leader de Blondie, j’en ai donc :

A – appris de belles.
1. A été Bunny dans Playboy…
2. … en affichant une insolente non-blondeur


B – entendu une belle

Moralité : one non-blonde c’est mieux que 4 Non-Blondes. Surtout devenue blonde.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s