1er chuin, chuin

Salut les copains, je sors du concert d’Arno au Bataclan, mon cadeau d’anniversaire de 2 trop bonnes copines qui suivent trop bien mes statuts Facebook, et c’était chouette, les filles du bord de mer.

Il m’a collé les poils quelques fois, il invente le concept d’écorché-clown et est entouré de salopes, « mais positif ».

Un seul bémol : ce salaud n’a pas chanté MA chanson. On a dû lui changer, sans doute.

Alors je vous la colle dans les dents.

Arno – Je suis un homme

5 réponses à “1er chuin, chuin

  1. Ayé.

    Je chiaule.
    Comme on dit chez moi.

    • J’aime infiniment ce morceau. Il est d’une bouleversance très bouleversante. Du genre avec une boule qui déverse des trucs partout dessus et dedans ton corps.

  2. j’ai vu Arno y’as quelques années a la cité de la musique, un grand moment.

    Tres belle defenition que l’écorché-clown, et je trouve que le morceau où c’est le plus palpable c’est dans le cultissime « Dans les yeux de ma mère ». Même quand il balance « Quand je suis malade, elle est la reine du suppositoire » il y a une emotion incroyable.

    Et pour finir j’adore définitivement le face a face improbable entre Arno et Bashung , dans J’ai toujours revé d’être un ganster.

    • Guillaume Pascanet

      Toi aussi tu as été scotchée par ce duel ?

      • Ahh oui!!! la rencontre dans les chiottes, les mecs qui n’ont rien a se dire et l’autre qui lui vole ses chansons….C’est du genialissime. Genialissime parce Arno/Bashung, ils donnent une âme unique a ce passage.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s