Ergoto ergo bim

Je voudrais revenir, si vous le permettez et même dans le cas contraire parce qu’objectivement je fais ce que je veux, je suis chez moi, je me balade à poil si je veux, sur les récentes aventures rocampadbolesques de ceux qu’il est désormais convenu d’appeler la Patrouille de France.

Photo de famille du gouvernement français - 2011

D’abord, un peu de hiérarchisation vite fait, parce que j’ai le sentiment diffus que les attaques comme les réponses apportées sont un brin à côté de la plaque.

Concernant MAM, si le recours à l’avion privé de son amilliardaire est tout à fait scandaleux (mais comment vraiment lui en vouloir, quand son N+2 multiplie depuis son élection les escapades tous frais payés par ses propres amilliardiaires ?), la question la plus cruciale est quand même : comment peut-on être assez stupide (et je me retiens) dans sa position, pour aller passer ses vacances dans une dictature soi-disant éclairée alors que la révolte y gronde. Et accessoirement, comment PERSONNE n’a-t-il vu le problème, ni parmi ses collaborateurs, ni à Matignon, ni à l’Elysée ? On peut, sur ce point, parler d’incompétence crasse et généralisée.

Concernant Fillon, qui gère sa crise avec beaucoup plus de professionalisme, j’ai simplement du mal à croire que les règles qu’il affirme avoir respectées s’appliquent à sa famille nombreuse.

Concernant enfin la réponse du président, « vacances en France pour tout le monde », elle est ridicule à plusieurs titres : elle fait mine d’ignorer que le problème n’est pas de partir à l’étranger, mais dans quel étranger et dans quelles conditions ; et elle fait passer pour une sanction le fait de profiter des charmes de notre riant pays (pauvre MAM, la Dordogne c’est le bagne, c’est sûr) – les professionnels du tourisme français apprécieront sans nul doute. Dommage que Copé ne soit pas ministre, ça lui éviterait de poursuivre sa tournée des dictatures communistes, après ses dernières vacances de Noël à Cuba [oui, le communisme en France c’est le mal suprême, mais c’est moins pénible au soleil, un mojito à la main].

Mais au-delà de ça, j’aimerais surtout qu’on arrête d’ergoter sur le degré de gravité des faits. Polémique ou scandale ? Un peu grave, pas très, très, beaucoup très grave ? Légal ou pas ? Là n’est pas la question. Vous pouvez respecter toutes les règles du monde, c’est sur le plan moral que vous serez jugés, avec la circonstance aggravante de travailler pour l’homme qui a promis une république irréprochable.

Et sur le plan moral, les dégâts que vous causez sont cataclysmiques. Permettez-moi de vous rappeler que pendant que vous passez des vacances (bien méritées au vu de l’emploi du temps d’un ministre et du peu de moments de répit dont il dispose) consistant à sauter de jet privé en palace, plus ou moins extensivement aux frais de puissances à la fréquentabilité médiocre [et ne me parlez pas de l’Internale Socialiste, organisation internationale au sein de laquelle le PS seul ne peut décider de l’exclusion d’un membre, quand l’UMP assume fièrement son partenariat décidé toute seule comme une grande avec le PC Chinois], le pays que vous avez la charge et l’honneur de diriger se débat dans une crise profonde.

Le pays que vous dirigez, aujourd’hui, c’est :

  • 4 300 000 chômeurs, dont 700 000 de longue durée
  • 25% des salariés qui gagneraient moins de 750 euros par mois
  • Quelque 9 millions de mal-logés ou pas-du-tout-logés
  • des millions de gens qui se saignent pour pouvoir payer 2 semaines au camping à la Bourboule à leurs enfants, des millions d’autres pour qui c’est un rêve inaccessible.
  • etc

Alors oui, face à cette masse affaiblie, le spectacle que vous donnez est dévastateur, alors même que la confiance dans les politiques est déjà à un niveau historiquement faible.

Votre comportement, sourd et aveugle, nourrit le dégoût de la politique, le « tous pourris », et avec eux l’abstention. Pendant ce temps, Marine Le Pen accumule tranquillement des miles, qu’elle finira par convertir en un billet aller-simple pour le second tour de la présidentielle. Bim ! En vous remerciant d’avoir choisi Air Sarkozy.

17 réponses à “Ergoto ergo bim

  1. Et sinon en parlant d’avions, elle est plutôt pas mal la fille de Fillon hein !

  2. Et bim, Christian.
    (PARDON.)

  3. et rebim ! c’est ta générale avant TFone ce soir ? A quand la prochaine émission « paroles de vermines socialo-communistes » ?

  4. Je rêve du jour où nous n’aurons plus à nous contenter de penser « Casse-toi » alors que nous pourrons dire tout haut « Bon vent ! » (De face).

  5. Tu vois, je suis entièrement d’accord avec toi, mais je n’ai même plus la force de me révolter. Je fais ma petite vie en essayant de faire en sorte que tout cela me touche le moins possible : c’est ma solution pour lutter contre le dégoût général qui monte, qui monte…
    Bon courage pour la suite!

  6. Très en verve sur tes derniers billets.

    Mais plus ça va, moins je trouve tes écrits raccord avec ton physique … si c’est bien toi, et non ton petit frère, sur la vidéo de campagne du poil.

    • Can you be more specific ?

      • Hoooo, la boulette !!

        Non, je n’étais pas en train de te traiter peu subtilement de laideron.
        C’est bien plus crétin que cela. C’est juste qu’à travers ton écriture et ton avatar, je m’étais fait une (fausse) idée de ta tronche: plus mature que je ne l’ai découverte sur la vidéo du poil. Bref, tu parais bien plus jeune que tes écrits pouvaient me le laisser penser … alors qu’on a à peu près le même âge (j’ai 22 ans 2/3).

        Specific enough ?

  7. Guillaume Pascanet

    J’adore la photo de la famille Fillon. J’hésite entre la pub Ricoré, la petite maison dans la prairie ou une version sarthoise de « les grandes familles ».

    Le chien semble très bien, le cheval aussi. Mais où est le chat angora ?

    Pour le reste, le poisson pourrit par la tête. Remember Paloma.

    • La bonne bourgeoisie de province (à laquelle la moitié de ma famille appartient), ça me donne furieusement envie de distribuer des claques.

  8. Guillaume Pascanet

    Pas envie de commenter le cirque actuel ?

    la réalité est suffisamment accablante sans qu’il soit besoin d’en rajouter ?

  9. Pourriez-vous veuillez demander la fois prochaine que vous souhaitez signaler une photographie du mien?

    Mes détails de propriété et de copyright sont à ma page de WordPress ici:

    http://englandspastures.wordpress.com/about

    Merci.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s